EN

Conversation avec les restes: scotcher et sculpter les objets avec Raphaëlle de Groot

Date et heure
Jeudi 19 avril 2018

Conversation avec les restes: scotcher et sculpter les objets avec Raphaëlle de Groot

Le 11 mars 2018, l’artiste Raphaëlle de Groot et DHC/ART Éducation ont coanimé un Happening célébrant la fin de l’atelier de création L’offre en conserves. Pour l’occasion, en compagnie des participants, Raphaëlle a créé une sculpture-assemblage avec les restes d’objets ayant servi aux conserves artistiques élaborées lors de l’atelier.

Pendant quatre heures, dans un geste collectif festif, un agglomérat d’objets a graduellement pris forme, et pris de l’expansion.

La capsule vidéo Conversation avec les restes est une trace de la conception collaborative de cette sculpture-assemblage à partager et à faire circuler.

Quelques mots de la part de Raphaëlle au sujet de Conversation avec les restes:

«Pendant plusieurs mois, l’atelier L’offre en conserves a généré une accumulation de choses apportées par les participants. Ces "choses" — rebuts et traîneries auxquels on accorde normalement peu d’attention — ont été considérées comme des trouvailles puis organisées sous forme de dépense: un stock commun permettant d’alimenter la création de "mondes" agencés dans des conserves destinées à être offertes à des personnes inconnues.

Ce travail, qui s’est déroulé au fil de réflexions collectives, a conféré une valeur symbolique au contenu de la dépense. Chaque chose a été investie d’un regard attentif et interrogée pour explorer ses évocations et significations potentielles.

Au terme de l’atelier L’offre en conserves, il était impossible pour moi d’envisager que cette charge de sens accumulé soit abandonnée et dissoute lors d’une mise aux déchets ou d’un recyclage du stock commun. Le Happening du 11 mars dernier, qui célébrait la fin de L’offre en conserves, était ainsi un ultime exercice collectif de bricolage de mondes, réalisé avec les restes de la dépense et des mots recueillis tout au long de l’atelier. Durant quatre heures, dans une frénésie de groupe, nous avons alors produit un agglomérat d’assemblages — un grand paquet composé de multiples petits paquets scotchés ensemble — pour inclure le plus de choses possible avant que le temps ne s’écoule.»

– Raphaëlle de Groot

Marie-Hélène Lemaire
DHC/ART Éducation

Photos: Daniel Fiset, Tanha Gomes et Marie-Hélène Lemaire

Articles reliés

Atelier: Un imaginaire commun

Cet atelier sera offert sur rendez-vous durant l’exposition dans le respect des mesures de prévention recommandées. Vous pourrez participer à l’atelier individuellement ou en famille en réservant l’une des plages horaires dès l’ouverture de l’exposition
Lire la suite

Identités diasporiques: une poétique de la relation et de la dispersion

Par Marie-Hélène Lemaire L'outil RELATIONS: Mouvements est conçu par l'équipe de l'éducation à la Fondation PHI afin d'encourager les visiteurs à développer en profondeur certains concepts clés explorés par l'exposition RELATIONS: la diaspora
Lire la suite

From the Vault: Dissections and Public Programming Favourites

The PHI Foundation presents a selection of its favourite content from its archives. Selection by Tanha Gomes, educator and project manager at the PHI Foundation. Through exhibitions and public programming, the PHI Foundation promotes appreciation and
Lire la suite

De nos archives: sur notre approche éducative

La Fondation PHI présente une sélection de ses contenus favoris tirés de ses archives. Sélection par Marie-Hélène Lemaire, responsable de l'éducation à la Fondation PHI. La pédagogie à l’art basée sur le mouvement Chaque année, l’équipe de
Lire la suite
Exposition reliée

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires