EN

Atelier: Souvenirs imaginés

Date et heure
Mardi 24 avril 2018

Atelier: Souvenirs imaginés

«Depuis des années, je collectionne des cartes où l’on voit des frontières géopolitiques qui n’existent plus, ou encore des assiettes et des cuillères souvenirs d’endroits que je n’ai jamais visités. Je les trouve dans des magasins d’occasion, près de chez moi ou sur la route. À mes yeux, ces objets parlent d’un ailleurs: ayant auparavant appartenu à une personne que je ne connais pas, ils lui permettaient de se rappeler un voyage effectué. Maintenant en ma possession, ils représentent le domaine du possible, une aventure encore irréalisée, un endroit que je n'ai pas encore eu la chance de voir.»
– Emily Jan

Souvenirs imaginés est un atelier de création conçu par l’artiste Emily Jan en collaboration avec DHC/ART Éducation. Il est offert dans le cadre de l’exposition Bharti Kher: Points de départ, points qui lient, ayant cours du 20 avril au 9 septembre 2018.

Joignez-vous à nous et à l’artiste Emily Jan lors de notre événement Portes ouvertes afin de participer à l’atelier de création Souvenirs imaginés, offert en continu, le samedi 9 juin 2018, de 13h à 17h.

Tout comme Bharti Kher, qui parcourt les marchés de New Delhi à la recherche de trouvailles qui lui inspireront de nouveaux récits, Jan utilise les objets abandonnés et dépréciés dans son travail. Ceux-ci, symboles de l’histoire, du temps passé et de la distance, lui permettent de créer un monde à mi-chemin entre le réel et l’imaginaire. De la même manière, cet atelier invite les participants à contribuer à la rédemption des objets brisés, des restes, des histoires et des récits; à voir ce qui émerge lorsque notre imaginaire ou nos souvenirs s’investissent dans les objets abandonnés.

Chaque participant est invité à apporter une assiette de la maison, usée, écaillée ou orpheline. En utilisant des morceaux de tissus et de papiers, des images trouvées et des motifs, les participants réaliseront un collage afin de créer une assiette commémorative représentant une personne, un endroit ou une chose. Ceux-ci peuvent avoir réellement existé, ou encore avoir été inventés de toutes pièces. L’altération d’un objet du quotidien rappelle l’inquiétante étrangeté des œuvres de Kher, ainsi que leur côté surréel. Des détails seront ajoutés sur chaque assiette à l’aide de la peinture bleue de Prusse, une couleur qui évoque la faïence de Delft des Pays-Bas ou la poterie à motifs Willow de Grande-Bretagne.

Emily Jan est une artiste et une écrivaine de Montréal. Elle crée des cabinets de curiosités contemporains – installations hyperréalistes de grande envergure composées de faune et de flore faits main – à travers lesquels se glissent des objets trouvés qui évoquent le lointain et le fantastique. À cette fin, les œuvres de Jan cherchent à transposer une forme d’expérience distante au regardeur: elles repoussent les limites de notre imaginaire collectif pour nous permettre de voir l’invisible, d’apprendre à aimer l’inconnu autant que le familier. Son travail nous amène à réapprendre ce que c’est que d’être humain dans un monde alimenté par la tourmente et la catastrophe, mais qui reste néanmoins mystérieux et beau.

Le travail de Jan a été présenté tant au niveau national qu’international. Parmi les distinctions reçues récemment, notons le prix Excellence in Fibers Award 2017 (Fiber Art Now et le San Jose Textile Museum, aux États-Unis) et le prix du public à la triennale Fiberarts International de 2016 (Pittsburgh, aux États-Unis). Jan a été artiste en résidence à Gibraltar Point (2018), au Elsewhere Museum (2017) et au Denali National Park (2016). Elle est l’auteure et l’illustratrice de deux ouvrages: still life (2014) et A Denali Book of Hours (2017).

Photo: Emily Jan

Articles reliés

Un imaginaire commun: Bibliothèque de comptines

Il est souvent difficile d’établir la provenance des comptines apprises lorsque nous étions enfants. Comment sont-elles arrivées jusqu’à nous, et qu’ont-elles à nous dire sur nous? Au-delà de ces disséminations, comment prendre la mesure des dimensions
Lire la suite

Atelier: Un imaginaire commun

L’atelier Un imaginaire commun sera offert au public à tous les samedis après-midis du 26 septembre au 28 novembre 2020. Pour réserver votre place, veuillez choisir une plage horaire via notre formulaire en ligne. Un imaginaire commun
Lire la suite

Identités diasporiques: une poétique de la relation et de la dispersion

Par Marie-Hélène Lemaire L'outil Mouvements: RELATIONS est conçu par l'équipe de l'éducation à la Fondation PHI afin d'encourager les visiteurs à développer en profondeur certains concepts clés explorés par l'exposition RELATIONS: la diaspora
Lire la suite

From the Vault: Dissections and Public Programming Favourites

The PHI Foundation presents a selection of its favourite content from its archives. Selection by Tanha Gomes, educator and project manager at the PHI Foundation. Through exhibitions and public programming, the PHI Foundation promotes appreciation and
Lire la suite
Exposition reliée

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires