Dissections

Bharti Kher

465, rue Saint-Jean

29 août 2018 - 18h00

À propos

Dissections est une série d’événements présentée dans le cadre de la programmation publique de DHC/ART Éducation. Avec Dissections, nous souhaitons susciter un dialogue interdisciplinaire et encourager un engagement renouvelé avec l’art contemporain.

Cette fois-ci, DHC/ART Éducation propose une version ambulatoire de l’événement. Dissections: Bharti Kher consistera en une visite interactive dans les galeries du 465 de la rue Saint-Jean, où nos trois invitées entreront en dialogue avec certaines œuvres de l’exposition Bharti Kher: Points de départ, points qui lient. Ensuite, nous vous invitons à vous joindre à nous et à nos invitées pour un verre de vin.

Invitées
Jacqueline Miller, biologiste et technicienne en mammalogie, Musée royal de l’Ontario
Molly A.K. Shinhat, auteure
Yen-Chao Lin, artiste

Le cœur est à la fois un organe vital et un puissant symbole visuel et émotionnel. Jacqueline Miller nous parlera des efforts du Musée royal de l’Ontario pour la conservation du cœur de la baleine bleue, la plus grande créature n’ayant jamais existé, en exposant les motivations derrière cette incroyable occasion de recherche scientifique.

S’inspirant de la mythologie indienne et de son enfance passée dans une petite ville d’Angleterre aux prises avec des tensions raciales, Molly A.K. Shinhat mobilisera le pouvoir du récit pour voir et comprendre le travail de Bharti Kher. Elle questionnera ainsi la culture, les femmes et leur vie ainsi que la manière par laquelle l’art peut représenter et encourager des discussions sur les tabous sociaux et politiques.

Les notions de spiritualité, de genre et de dualité abordées dans l’œuvre Cloudwalker seront disséquées par Yen-Chao Lin dans le cadre d’une performance artistique. L’artiste utilisera le corps comme un outil de résistance et comme un véhicule d’expression et de communication.

Il y aura deux départs pour les visites interactives: à 18h et à 20h. Les visites seront bilingues, avec une traduction chuchotée en anglais ou en français disponible sur demande.

Entrée libre

Réservations requises: [email protected]

Événement Facebook

Biographies

Jacqueline R. Miller est biologiste et technicienne en mammalogie au Musée royal de l’Ontario. Elle s’intéresse à la morphologie et à l’anatomie comparées, à l’écologie comportementale et à l’évolution. Elle a obtenu une maîtrise en sciences au département d’anthropologie de l’Université de Toronto, et a été candidate au doctorat en zoologie. Sa thèse portait sur l’évolution de la communication vocale chez les souris. Au Musée royal de l’Ontario, elle dirige l’aqualab de mammalogie et supervise la préparation, la préservation et la conservation des vertébrés de la collection de mammifères. Le plus grand spécimen préparé par Miller au Musée royal de l’Ontario fût un cœur de baleine bleue, présenté dans l’exposition Du fond des mers: la baleine bleue. En plus de préparer des squelettes et de faire l’étude des peaux, Miller travaille sur le terrain, participe à des études sur la biodiversité et contribue aux acquisitions majeures de la collection des mammifères marins du musée.

Qui est Molly Amoli? Molly A.K. Shinhat est née en Grande-Bretagne et a passé son enfance à Wolverhampton (Angleterre) dans les années 1960. Enfant d’immigrants sikhs du Pendjab, elle avait quatre ans lorsque son député Enoch Powell a livré son discours «des fleuves de sang» (Rivers of Blood). Sa mère portait des saris au travail presque tous les jours, et son père portait toujours son turban. Adolescente dans la banlieue montréalaise des années 1970, Molly enrichit sa modeste collection de saris. Armée d’un baccalauréat en photographie, elle a vécu à Londres durant les dernières années du régime Thatcher avant de revenir à Montréal. Elle vit maintenant à Ottawa.

Yen-Chao Lin est une artiste multidisciplinaire basée à Montréal. Commentant sur l’impermanence de l’existence à travers les stratégies du jeu, de la collaboration et de la fouille, sa pratique explore l’histoire orale, les religions populaires, l’écologie et la permaculture sociale. Se décrivant comme une archiviste post-moderne et une passionnée d’histoire naturelle, elle collectionne avidement des registres de famille trouvés, des documents éphémères de l’époque victorienne et des spécimens biologiques. Ses œuvres ont été présentées à Antimatters Media Art (Victoria), au Festival du nouveau cinéma (Montréal), à OBORO (Montréal), à POP Montréal et à SBC galerie d’art contemporain (Montréal), entre autres.

Image

Vue d’exposition, Bharti Kher: Points de départ, points qui lient, 2018, DHC/ART. An absence of assignable cause (2007). Avec l’aimable permission de l’artiste et Perrotin. Image © DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, photo: Richard-Max Tremblay.