William Basinski
Projection de Melancholia, discussion et performance live

Centre Phi
407, rue Saint-Pierre
Espace A

21 octobre 2015 - 19h00

À propos

Le Centre Phi présente, en association avec DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, une soirée spéciale en compagnie de William Basinski.

Concert et projection de Melancholia, une série de courts métrages par James Elaine et William Basinski

Portes: 18h
Projection + discussion: 19h
Spectacle: 21h
Billets: 26,25$ (taxes et frais inclus) en vente au Centre Phi.

*Nombre de places assises limité

Événement Facebook

Biographie

William Basinski est un musicien et compositeur de formation classique qui œuvre dans le milieu expérimental depuis plus de 30 ans, à New York et, plus récemment, en Californie. Faisant appel à des technologies obsolètes et des bandes analogiques, ses paysages sonores envoûtants et mélancoliques explorent la nature temporelle de la vie et résonnent à l’unisson avec les réverbérations de la mémoire et le mystère du temps.

The Disintegration Loops

Son chef-d’œuvre épique de quatre disques, The Disintegration Loops, a reçu des critiques élogieuses à l’international et s’est illustré parmi les 50 meilleurs albums de l’année 2004, choisis par Pitchfork. La réédition en version coffret deluxe de The Temporary Residence, s’est vue décerner par Pitchfork, en 2012, le prix de la meilleure réédition de l’année, assorti d’une note parfaite de 10.

Œuvres marquantes

Ses installations et films, réalisés en collaboration avec l’artiste-cinéaste James Elaine, ont fait le tour des festivals et des musées de la planète, tout comme ses concerts, présentés à guichets fermés, à travers le monde. Plus récemment, Basinski a été choisi par l’artiste Antony Hegarty pour créer la musique du nouvel opéra de Robert Wilson, The Life and Death of Marina Abramović, dont la première mondiale a eu lieu lors du Festival international de Manchester, en juillet 2011. S’ensuivirent une tournée européenne, en 2012, et une tournée nord-américaine, en 2013. Des transcriptions orchestrales The Disintegration Loops, signées Maxim Moston, ont été présentées au Metropolitan Museum of Art, au Queen Elizabeth Hall et au Festival de la Bâtie, à Genève, en Suisse. Basinski est présentement en tournée à travers le monde afin de promouvoir ses dernières œuvres, Cascade et The Deluge, lesquelles ont été lancées au printemps 2015 sous l’étiquette 2062.

Image

© Seth Tisue