John Currin

Conférence

Musée des beaux-arts de Montréal
Auditorium Maxwell-Cummings
1379, rue Sherbrooke Ouest

28 juin 2011 - 19h00

À propos

John Currin, l’un des artistes les plus dérangeants et les plus réputés de sa génération, crée des tableaux délicieusement mauvais, pervers, qui enchantent et rebutent tout à la fois. Son art, qui échappe à toute catégorisation, saisit l’instant où la beauté sublime et le grotesque s’équilibrent en une tension féconde. Maniériste irrévérencieux donnant à l’art du portrait contemporain un piquant satirique, John Currin confond et séduit les critiques et le public depuis deux décennies. Son travail se caractérise par une technique méticuleuse, virtuose, et par une adéquation comme on n’en fait plus avec les traditions de la peinture classique — qui s’amalgament avec d’autres modes de représentation variés. Tout juste avant l’ouverture d’une rétrospective majeure des peintures de John Currin à DHC/ART DHC/ART Fondation pour l’art contemporain à compter du 30 juin prochain, l’artiste offrira un dynamique panorama de son oeuvre.

Veuillez noter que la conférence se déroulera en français. Le nombre de places assises est limité; premier arrivé, premier servi.

Entrée libre

Biographie

John Currin, né à Boulder, au Colorado, en 1962, a terminé sa maîtrise en beaux-arts à Yale, en 1986. Parmi ses importantes expositions dans les institutions, mentionnons John Currin: Works on Paper au Art Center de Des Moines, en 2003 ; et John Currin, au MOCA de Chicago, à la Serpentine Gallery de Londres, et au Whitney Museum of American Art de New York. Il est présent au sein des principales collections muséales, dont celles du MoMA et du Whitney, à New York ; de la Tate Gallery, à Londres ; et du Centre Georges Pompidou, à Paris. John Currin vit et travaille à New York. Il est représenté par la Gagosian Gallery où il a tenu de nombreuses expositions.

Image

Sno-Bo, 1999
John Currin
Avec la permission de Gagosian Gallery