Dissections

Joan Jonas

Studio 303
(édifice du Belgo)
372, rue Sainte-Catherine
Local 303

7 septembre 2016 - 19h00

À propos

Dissections est une série de tables rondes offerte dans le programme d’événements publics de DHC/ART. Ces tables rondes sont conçues pour favoriser un débat interdisciplinaire sur l’art contemporain.

Pour cet événement Dissections, les quatre conférencières invitées présenteront des concepts, des thèmes et des approches inspirés de l’exposition Joan Jonas: From Away, présentement en cours à DHC/ART. Après les présentations, le public sera invité à prendre part à une discussion informelle.

Veuillez noter que Dissections: Joan Jonas se tiendra au Studio 303 (édifice du Belgo, 372, Sainte-Catherine, #303).

Entrée libre

Les conférencières:
Lyne Bellemare, semencière et coordonnatrice, Semences du Patrimoine
Cecilia Chen, architecte et chercheure
Emily Rose Michaud, artiste et éducatrice
Mariko Tanabe, interprète, chorégraphe, éducatrice somatique et thérapeute

Dissections est un événement accessible et bilingue.

Joan Jonas: From Away est présentée jusqu’au 18 septembre 2016.

Biographies

Lyne Bellemare est coordonnatrice du volet francophone de l’organisme Seeds of Diversity/Semences du patrimoine depuis 2009. Certifiée en design de permaculture, elle donne des ateliers et des conférences sur la conservation des semences, le patrimoine horticole et les variétés de plantes en danger. Elle travaille comme semencière à Montréal à Terre Promise. Seeds of Diversity/Semences du patrimoine est un organisme à but non lucratif canadien qui a pour mandat de découvrir, préserver, étudier et encourager l’agriculture de variétés anciennes ou menacées, plus particulièrement d’espèces canadiennes, et d’éduquer le public sur leurs usages.

Cecilia Chen a travaillé comme architecte à Montréal et à Toronto. En tant que chercheure indépendante et doctorante au département de communication de l’Université Concordia, elle a exploré la cartographie de l’eau et la manière dont l’eau est représentée. Elle se demande de quelle manière la construction des sites, des paysages et des villes est influencée par le rapport humain à l’eau (ainsi qu’à ceux avec qui nous partageons l’eau). Elle enseigne et pratique actuellement à Montréal et est une des organisatrices et coéditrices de Thinking with Water, une anthologie publiée aux presses des universités McGill et Queen’s en 2013.

Emily Rose Michaud est une artiste interdisciplinaire et éducatrice; sa pratique se situe au carrefour de l’organisation communautaire, de l’écologie et de la participation citoyenne. Son travail souligne l’importance sociale des paysages marginaux et considère le territoire comme une entité vivante. Elle maintient une pratique en art in situ, en installation, en dessin, en écriture, en performance ainsi qu’en intervention. Elle a exposé ses œuvres à l’échelle nationale, dans la galerie et dans l’espace public. Michaud a collaboré à plusieurs projets académiques en tant qu’auteure et éditrice. Elle a entre autres contribué à Thinking With Water, publié aux presses des universités McGill et Queen’s en 2013. Michaud est détentrice d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia ainsi que d’un baccalauréat en éducation de l’université d’Ottawa.

Mariko Tanabe s’inspire du pouvoir de guérison de l’expression et du mouvement humain. Depuis 25 ans, elle a performé et présenté son travail chorégraphique en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Reconnue pour sa présence sur scène, Mariko explore dans ses œuvres les mystères, les souvenirs et la sagesse du corps. Sa pratique s’inspire de ses origines japonaises ainsi que la dynamique fougueuse des rythmes et des formes du flamenco. Mariko a suivi des formations en danse japonaise traditionnelle, comme le kabuki et le nô. Elle est aussi formée en butō, en flamenco, en danse du Moyen-Orient, en théâtre expérimental, en Technique Alexander, en yoga ainsi qu’en différentes techniques d’arts de la guérison. Elle a été première danseuse et professeure à la compagnie de danse Erick Hawkins de New York pendant 12 ans. Mariko est une professeure certifiée et praticienne du Body-Mind Centering®, a enseigné dans plusieurs universités telles que l’UQAM, Concordia, McGill et NYU, et aime collaborer avec des chorégraphes, interprètes et compositeurs à l’international.

Image

Vue d’exposition, Joan Jonas: From Away, 2016, DHC/ART. Joan Jonas, Reanimation, 2010/2012/2013. Avec l’aimable permission de l’artiste. © DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, photo: Richard-Max Tremblay.