EN

Yoko Ono

LIBERTÉ CONQUÉRANTE
Du 24 avr. 2019 au 15 sept. 2019
Commissaires
Gunnar B. Kvaran, Cheryl Sim
Artiste
Yoko Ono
À propos de l’exposition

Yoko Ono (née en 1933) est une artiste visionnaire et précurseur avec une carrière qui s’étend maintenant sur plus de cinquante ans. Dans les années 1950, à Tokyo, elle soulève des questions originales sur l’art et la notion d’objet d’art et repousse les frontières traditionnelles entre les disciplines artistiques. Associée à l’art conceptuel, à la performance, à Fluxus et aux happenings des années 1960, elle est une des rares femmes à avoir participé à ces mouvements. Grâce à ses «instructions» (œuvres où elle propose des marches à suivre) et à ses performances, ainsi qu’à son activisme, elle crée un nouveau mode de relation avec les spectateurs en général et avec ses collègues artistes, dont son défunt mari John Lennon, en les invitant à participer activement au processus de création. Elle rapproche également deux cultures – l’Orient et l’Occident – qui se prolongent et se renforcent mutuellement dans un esprit d’innovation.

Présentée dans les deux bâtiments de la Fondation, cette importante exposition en deux parties mettra en valeur les pierres angulaires de l’œuvre de Yoko Ono: l’action, la participation et l’imagination. La première partie, Les instructions de Yoko Ono, portera sur ses «instructions» qui mettent l’accent sur le rôle du visiteur dans leur réalisation. Parmi les œuvres présentées, mentionnons plusieurs consignes écrites, comme Lighting Piece(1955), de même que des œuvres participatives, comme Mending Piece (1966), Horizontal Memories (1997) et Arising (2013). La pièce Water Event (1971/2016), à laquelle prendront part une douzaine d’artistes montréalais et d’ailleurs au Canada, sera également présentée.

La deuxième partie de l’exposition, L’art de John et de Yoko, se penchera sur divers projets artistiques de collaboration pour la paix initiés par Yoko Ono et John Lennon. Pensons entre autres au projet Acorn, à la campagne pour la paix War is Over et au bed-in, à Montréal, qui célèbrera son 50e anniversaire le 26 mai 2019. Privilégiant une approche narrative, ce volet de l’exposition réunira une multitude d’histoires racontées, dans leurs propres mots, par des gens qui ont participé au bed-in. Ces témoignages souvent touchants rendent compte de l’impact de cet événement historique, devenu légendaire, qui demeure une référence incontournable en ce qui concerne l’indissociabilité de l’art et de la vie, de même que l’importance de la non-violence comme véhicule de changement politique et social.

L’exposition souhaite refléter l’énorme influence de Yoko Ono sur les pratiques artistiques contemporaines, la perception de l’art et l’activisme en art. L’urgence et l’esprit qui caractérisent son œuvre demeurent aujourd’hui pertinents et peut-être plus importants que jamais.

Lire la suite

Yoko Ono (née en 1933) est une artiste visionnaire et précurseur avec une carrière qui s’étend maintenant sur plus de cinquante ans. Dans les années 1950, à Tokyo, elle soulève des questions originales sur l’art et la notion d’objet d’art et repousse les frontières traditionnelles entre les disciplines artistiques. Associée à l’art conceptuel, à la performance, à Fluxus et aux happenings des années 1960, elle est une des rares femmes à avoir participé à ces mouvements. Grâce à ses «instructions» (œuvres où elle propose des marches à suivre) et à ses performances, ainsi qu’à son activisme, elle crée un nouveau mode de relation avec les spectateurs en général et avec ses collègues artistes, dont son défunt mari John Lennon, en les invitant à participer activement au processus de création. Elle rapproche également deux cultures – l’Orient et l’Occident – qui se prolongent et se renforcent mutuellement dans un esprit d’innovation.

Présentée dans les deux bâtiments de la Fondation, cette importante exposition en deux parties mettra en valeur les pierres angulaires de l’œuvre de Yoko Ono: l’action, la participation et l’imagination. La première partie, Les instructions de Yoko Ono, portera sur ses «instructions» qui mettent l’accent sur le rôle du visiteur dans leur réalisation. Parmi les œuvres présentées, mentionnons plusieurs consignes écrites, comme Lighting Piece(1955), de même que des œuvres participatives, comme Mending Piece (1966), Horizontal Memories (1997) et Arising (2013). La pièce Water Event (1971/2016), à laquelle prendront part une douzaine d’artistes montréalais et d’ailleurs au Canada, sera également présentée.

La deuxième partie de l’exposition, L’art de John et de Yoko, se penchera sur divers projets artistiques de collaboration pour la paix initiés par Yoko Ono et John Lennon. Pensons entre autres au projet Acorn, à la campagne pour la paix War is Over et au bed-in, à Montréal, qui célèbrera son 50e anniversaire le 26 mai 2019. Privilégiant une approche narrative, ce volet de l’exposition réunira une multitude d’histoires racontées, dans leurs propres mots, par des gens qui ont participé au bed-in. Ces témoignages souvent touchants rendent compte de l’impact de cet événement historique, devenu légendaire, qui demeure une référence incontournable en ce qui concerne l’indissociabilité de l’art et de la vie, de même que l’importance de la non-violence comme véhicule de changement politique et social.

L’exposition souhaite refléter l’énorme influence de Yoko Ono sur les pratiques artistiques contemporaines, la perception de l’art et l’activisme en art. L’urgence et l’esprit qui caractérisent son œuvre demeurent aujourd’hui pertinents et peut-être plus importants que jamais.

Fondation Phi
Phoebe Greenberg, Cheryl Sim, Myriam Achard, Amanda Beattie, Victoria Carrasco, Dahlia Cheng, Magdalena Faye, Daniel Fiset, Tanha Gomes, Johnson Jesuthason, Jon Knowles, Marie-Hélène Lemaire, Jay Siddhu

Préparation de l'exposition
Thom Gillies, Emily Jan, Collin Johanson, Garrett Lockhart, Olivier Longpré, Matt Palmer, René Sandin, Marie-Douce St-Jacques, Kathryn Warner, Ben Williamson

Diving Horse Creations
Warren Auld, Samuel Elie, Eric Gingras

Centre Phi
Martin Dumas, David Ferry, George Fok, Pierre-Luc Gagnon, Thomas Hirsch, Souligna Koumphonphakdy, Vincent Lafrenière, Scarlett Martinez, Sarah Migos, Marc-André Nadeau, Phil Rochefort, David Simard, Julie Simard, Vincent Toi, Kim Tsui, Sébastien Turcotte

Remerciements spéciaux à Studio One
Marcia Bassett, Sari Henry, Simon Hilton, Karla Merrifield, Connor Monahan, Michael Sirianni

Merci à nos collaborateurs
Lorna Bauer, Yaël Brandeis, Eric Elork, Mario Gauthier, Laic Khan, Stewart MacLean, Greg Prescott, Martin Schop

MASSIVart
Marion Beaupere, Charlotte Degueurce, Philippe Demers, Philomène Dévé, Jessica Drevet, Arthur Gaillard, Annabelle Jenneau-Younès, Myriam Leclair, Alice Pouzet, Claire Tousignant, Lydia Van Staalduinen

Principal
Dominic Baron-Chartrand, Bruno Cloutier, Mathieu Cournoyer, Julien Hébert, Bryan-K. Lamonde, François Morin, Jules Renaud, Sarah Rochefort

Programme éducatif
Images
Vidéos reliées
Articles reliés

Traces: Méditations

À l’occasion de l’exposition LIBERTÉ CONQUÉRANTE/GROWING FREEDOM de Yoko Ono, présentée du 25 avril au 15 septembre 2019, notre espace Traces se transforme en salle de lecture et de repos. Grande pionnière et artiste inclassable, Yoko Ono a laissé des traces
Lire la suite

Atelier: Le monde contient tout ce dont il a besoin

«Les artistes ne sont pas sur terre pour détruire ou créer. [...] Les artistes ne doivent pas créer d’objets, le monde contient tout ce dont il a besoin. [...] Le travail de l’artiste n’est pas de détruire mais de changer la valeur des choses.» – Yoko Ono, Quel
Lire la suite

On Reclaiming Women’s Bodies, Voices, and Lives

Qu’est-ce que DONZELLE a à voir avec «Give Peace a Chance»? The question was in the minds and on the tongues of many, including the band, as they opened their set on June 12 at the Fondation Phi pour l’art contemporain. Yoko Ono and John Lennon recorded the original in
Lire la suite
Catalogues
Audios reliés

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires