EN

Dora García

Two Planets Have Been Colliding for Thousands of Years
Du 7 juill. 2021 au 1 août 2021
Réserver
Commissaire
Victoria Carrasco
Artiste
Dora García
Mots-clés
À propos

UNE PERFORMANCE DE LONGUE DURÉE

Adresse: 465, rue Saint-Jean, Montréal, Québec H2Y 2R6

Dans Two Planets Have Been Colliding for Thousands of Years [Deux planètes entrent en collision depuis des milliers d’années] de Dora García, deux interprètes se font face, leurs regards rivés l’un·e à l’autre. Les deux sont positionné·es à l’intérieur de deux cercles non concentriques respectifs. Pendant qu’un·e des interprètes se déplace, l’autre doit modifier sa position pour maintenir la distance que les deux ont accepté d’avoir entre elleux au début de la performance. Les interprètes ne cessent de se regarder dans les yeux. À un moment, cela devient toutefois impossible, les cercles n’étant pas concentriques. Quand cela se produit, les interprètes doivent recommencer cet infini jeu de négociations.

La présentation de cette performance par Dora García offre à la communauté montréalaise l’occasion de se reconnecter durant la pandémie et d’expérimenter de nouveaux modes de guérison par le mouvement. La crise du coronavirus a créé une brèche entre les pratiques actuelles et passées des performeur·es, au moment même où des négociations concernant l’espace, la signification et le toucher redéfinissent l’avenir des œuvres d’art en direct. Two Planets Have Been Colliding for Thousands of Years offre un espace de médiation et de collaboration entre les interprètes où il·elle·s peuvent réagir les un·es aux autres et communiquer d’un corps à l’autre tel que demandé par l’artiste, tout en donnant au public la possibilité de penser au temps que nous avons passé en confinement dans notre ville.

Commissaire: Victoria Carrasco
Gestion des galeries et commissaire adjointe – Programmes publics

Événement Facebook

Biographie

Dora García
Dora García a étudié les beaux-arts à l’Université de Salamanque, en Espagne, puis à la Rijksakademie d’Amsterdam, aux Pays-Bas. Aujourd’hui établie à Barcelone, elle utilise l’espace d’exposition comme une plateforme pour étudier la relation entre le visiteur, l’œuvre et le lieu. Pour ce faire, l’artiste mise souvent sur l’interactivité et la performance. Sans trop intervenir, elle transforme la pièce en une expérience sensorielle qui vient modifier la perception des visiteurs, ou du moins, éveiller leur scepticisme, car les signes qui leur semblaient jusque-là anodins deviennent soudainement porteurs de sens. Représentante de l’Espagne à l’occasion de la 54e Biennale de Venise en 2011, elle a participé à plusieurs expositions de premier plan: Power Plant Contemporary Art Gallery, Toronto (2015); Punkt Ø, Moss, Norvège (2015); Fonderie Darling, Montréal (2014); dOCUMENTA (13), Cassel, Allemagne (2012); FRAC Île-de-France, Paris (2011); Biennale de Gwangju, Corée du Sud (2010 et 2016); Biennale de Lyon (2009); Tate Modern, Londres (2008); Centre Pompidou, Paris (2008); MUDAM, Luxembourg (2008); SMAK, Gand, Belgique (2006); MUSAC, León, Espagne (2004); et MACBA, Barcelone (2002).

Victoria Carrasco
Née à Montréal, Victoria Carrasco est une commissaire canadienne et chilienne. Elle occupe actuellement le poste de commissaire adjointe aux programmes publics et à la gestion des galeries à la Fondation PHI pour l’art contemporain. Elle est détentrice d’une maîtrise de l’Institute for Curatorial Practice in Performance de l’Université Wesleyan, d’un baccalauréat en design de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et d’un baccalauréat en beaux-arts avec concentration en photographie de l’Université Concordia. Elle est récipiendaire du 2019 ICPP Leadership Fellowship de l’Université Wesleyan, financé par la Fondation Ford. Sa recherche examine les limites de l’art public comme performance dans un contexte utopique par les notions de l’espace, du médium et de legs. Sa pratique commissariale s’étend de la gestion de la galerie, par laquelle elle questionne les processus et promouvoit l’égalité dans les structures de ces environnements, tout en étudiant l’expérience du visiteur dans un contexte de médiation, de discussion et de transmission de connaissances – au développement de collaborations et de relations pour la programmation de performances et d’événements.

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires