EN

Bring Down The Walls: Le continuum carcéral

7
déc. 2019
Admission
Entrée libre, places limitées
Date et heure
Samedi 7 décembre 2019 de 13h à 18h
Mots-clés
À propos

Dans le cadre de l’exposition Phil Collins, la Fondation Phi pour l’art contemporain présente une série de quatre événements au cœur de l’installation artistique Bring Down The Walls. Le public est convié à des Jours d’école où des invité.e.s animeront des conférences et des ateliers sur l’abolition des prisons qui seront suivis de Soirées DJ activées par des collectifs de musique montréalais et internationaux.

Pour le deuxième Jour décole de cette série, une conversation entre Sheri Pranteau et Vicki Chartrand explorera un monde sans prison. Leur dialogue, ancré dans une connaissance fondamentale et une expertise pratique, se veut une occasion pour le public de poser des questions sur le monde carcéral, des questions auxquelles il a toujours cherché réponse, sans jamais y arriver. Des membres du Projet de correspondance pour prisonnièr.e.s présenteront leur projet de correspondance, qui invite des bénévoles à échanger des lettres avec des personnes LGBTQ+ actuellement incarcérées. Jude Claude parlera de l’activisme de Bar None, un groupe abolitionniste basé sur le territoire visé par le Traité 1/Winnipeg. Des membres du Réseau de la jeunesse noire DESTA remonteront l’histoire de leur organisation et présenteront les services qu’ils offrent aux communautés montréalaises.

Programme
13h – Introduction
13h15 – Vicki Chartrand et Sheri Pranteau
14h15 – Projet de correspondance pour prisonnièr.e.s
15h – Pause
15h30 – Jude Claude/Bar None Winnipeg
16h30 – DESTA Black Youth Network
17h30 – Discussion collective

Les présentations seront offertes en anglais. Une traduction chuchotée de langlais au français sera offerte sur demande. L’événement sera filmé. L'écoute active sera offerte sur place.

Soirée DJ
En soirée, la Fondation Phi se transformera en une boîte de nuit, prise en charge par des collectifs et des groupes invités dont les activités favorisent l’esprit d’engagement social de Bring Down The Walls.

À propos de Bring Down The Walls
Organisé en mai 2018 à New York par l’artiste Phil Collins, Creative Time, The Fortune Society et plus de 100 collaborateurs, Bring Down The Walls est un projet d’art public en trois parties qui a jeté un éclairage original sur l’industrie carcérale au moyen de la musique house et de la vie nocturne.

Bring Down The Walls est à l’origine un projet d’art public qui consistait en une aire commune qui servait d’école ouverte le jour et de boîte de nuit le soir, ainsi qu’en un album-bénéfice réunissant des classiques de la musique house réenregistrés par des chanteurs et musiciens électroniques ayant été détenus. Dans le cadre de l’exposition à la Fondation, Collins propose Bring Down The Walls (2019), une version installative du projet spécialement conçue pour Montréal et l’espace situé au 465 de la rue Saint-Jean, ainsi qu’un programme public qui s’appuiera sur les discussions et les liens issus de New York.

Événement Facebook

Horaire de Bring Down The Walls Montréal
Jours d'école: 13h à 18h
Soirées DJ: 23h à 6h
9 novembre 2019
7 décembre 2019
8 février 2020
7 mars 2020

Biographies

Vicki Chartrand
Dre Chartrand est professeure agrégée au Département de sociologie de l’Université Bishop’s, au Québec, et a œuvré pendant plus de 15 ans dans les secteurs non marchand, gouvernemental et bénévole. Elle a notamment milité pour et avec les femmes et les enfants, les communautés autochtones et la population carcérale.

Sheri Pranteau
Sheri Pranteau est une femme Crie et Anichinabée du Manitoba qui fut incarcérée pendant plus de 15 ans.

Projet de correspondance pour prisonnièr.e.s
Le Projet de correspondance pour prisonnièr.e.s est un projet de solidarité conçu pour les gais, lesbiennes, fluides, bispirituels, intersexués, bisexuels et queers incarcérés au Canada et aux États-Unis, qui leur permet d’échanger avec d’autres membres de leur communauté à l’extérieur des prisons.

Jude Claude
Jude Claude est un.e colon blanc vivant sur le territoire visé par le Traité 1. Récemment engagé.e au sein de Bar None Winnipeg, ille est profondément influencé.e par les vies et le travail des membres de Bar None Winnipeg et les abolitionnistes qui les ont inspirés. Jude est également un.e universitaire et un.e artiste multimédia dont les intérêts créatifs s’entremêlent avec son activisme.

Bar None Winnipeg
Bar None est un groupe abolitionniste de solidarité avec les détenus basé sur le territoire visé par le Traité 1, sur les terres des peuples Anichinabé (Ojibwé), Ininew (Cri), Oji-Cri, Dakota et Déné, et sur la terre natale de la nation Métis, à Winnipeg, au Manitoba. Nous considérons notre militance pour l’abolition des prisons comme intrinsèque au démantèlement du vol et de l’occupation actuels de ces terres.

Réseau de la jeunesse noire DESTA
Établi dans le quartier de la Petite-Bourgogne et servant des participants dans toute la Communauté métropolitaine de Montréal, DESTA aide les jeunes Noirs de 18 à 35 ans à atteindre leurs objectifs éducationnels, professionnels et entrepreneuriaux grâce à une approche holistique et individualisée.

Exposition reliée

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires