EN

Retour sur notre Dissections ambulatoire: marcher ensemble autour d’un cœur de baleine bleue, de la Cloudwalker et du sari comme living garment

Date et heure
Lundi 17 septembre 2018

Retour sur notre Dissections ambulatoire: marcher ensemble autour d’un cœur de baleine bleue, de la Cloudwalker et du sari comme living garment

Le 29 août dernier, DHC/ART Éducation présentait Dissections: Bharti Kher dans une toute nouvelle formule ambulatoire: une visite à travers les espaces d’exposition animée par nos trois invitées, Jacqueline Miller, Molly A.K. Shinhat et Yen-Chao Lin.

Jacqueline Miller a parlé des efforts du Musée royal de l’Ontario pour la conservation d’un cœur de baleine bleue, en exposant les motivations derrière cette incroyable occasion de recherche scientifique. Un moment particulièrement poignant a eu lieu lorsque Jacqueline a établi un parallèle entre la vulnérabilité et la solitude se dégageant de la sculpture de Bharti Kher représentant un cœur de baleine bleue (An absence of assignable cause, 2006) et l’isolement croissant des baleines bleues de notre planète qui ont maintenant de la difficulté à communiquer entre elles étant donné la pollution sonore des océans.

S’inspirant de la mythologie indienne et de son enfance passée dans une petite ville d’Angleterre aux prises avec des tensions raciales, Molly A.K. Shinhat a mobilisé le pouvoir du récit pour offrir trois riches éclairages sur le sari qui ont permis aux visiteurs de prendre la mesure de toute la complexité, les infinies nuances et la versatilité de ce vêtement. Elle a ainsi démontré combien l’art—le sien et celui de Bharti Kher—peut représenter et encourager des discussions sur les tabous sociaux et politiques. Un des moments forts de sa présentation a eu lieu lorsqu’elle a invité un.e volontaire pour démontrer une des multiples manière de draper le sari, un bel exemple où le sari s’est mis en mouvement pour être présenté comme living garment.

Les notions de spiritualité, de genre et de dualité abordées dans l’œuvre Cloudwalker (2013) ont été disséquées par Yen-Chao Lin dans le cadre d’une performance artistique puissante et intime. À la manière de la Cloudwalker, l’artiste a utilisé son corps comme un outil de résistance et comme un véhicule d’expression. Une énergie forte et subtile circulait entre elle et les visiteurs tout au long de sa performance où, tour à tour, des volontaires étaient invité.e.s à s’avancer vers elle pour déposer en ses mains des objets symboliques liés à l’œuvre de Bharti Kher.

L’événement peut maintenant être visionné dans son intégralité.

Marie-Hélène Lemaire
DHC/ART Éducation

Photo: Marc-Olivier Bécotte

Articles reliés

L’explorateur de reliques: un survol

Par Marie-Hélène Lemaire Responsable de l’éducation, Fondation PHI Venez découvrir la version montréalaise du projet multidisciplinaire de l’artiste britanno-ghanéen Larry Achiampong intitulé Relic Traveller à la Fondation PHI. Évolutif et
Lire la suite

Matériaux d’atelier: Tracés par le feu: frottis de charbon et ensemencements

Tracés par le feu: frottis de charbon et ensemencements est un atelier de création en ligne conçu et animé par l’artiste Alana Bartol, ainsi que par l’artiste, botaniste et éducatrice Latifa Pelletier-Ahmed – toutes deux basées à Mohkinstsis/Calgary – en
Lire la suite

Une introduction à l’artiste Lee Bae

Par Marie-Hélène Lemaire Responsable de l’éducation, Fondation PHI Venez découvrir les multiples expressions du charbon de bois dans les peintures, dessins, sculptures, installations et vidéo de l’artiste Lee Bae.
Lire la suite

UNION: l’écologie des forêts de Lee Bae

Par Marie-Hélène Lemaire Responsable de l’éducation, Fondation PHI L’outil Mouvements: Lee Bae est conçu par l’équipe de l’éducation à la Fondation PHI afin d’encourager les visiteurs à développer en profondeur certains concepts clés
Lire la suite
Exposition reliée

Abonnez-vous à notre infolettre

* Champs obligatoires