FR

Art contemporain et l’apprentissage du français: expériences communes et croisées

Date and time
Wednesday, February 21, 2018

Art contemporain et l’apprentissage du français: expériences communes et croisées

Dans le cadre d’une série d’entretiens avec des collaborateurs de DHC/ART Éducation, nous avons eu envie de nous pencher sur l’intégration de l’art contemporain dans le processus d’apprentissage du français. L’expérience de l’art contemporain s’accompagne parfois d’une difficulté à mobiliser le langage requis pour exprimer ce qui est ressenti. À cet effet, celui-ci peut avoir un effet déstabilisant pour les regardeurs, avec un vocabulaire parfois trop spécialisé, un bagage théorique difficilement accessible. Le défi est double lorsqu’on associe l’expérience d’une œuvre d’art à une situation d’apprentissage d’une nouvelle langue. C’est pourtant ce que plusieurs de nos visiteurs font lorsqu’ils et elles viennent à la Fondation et qu’ils et elles font partie de classes de francisation. L’accompagnement en visite sert alors à encourager les étudiants dans leur réflexion sur l’art, à reconfirmer l’importance de celui-ci dans nos quotidiens. Les participants sont appelés à s’engager dans une qualité d’observation, à être à l’écoute des œuvres et de ceux et celles qui nous entourent, à travailler en commun pour définir l’impact de l’art dans nos vies.

Depuis les débuts du programme éducatif de DHC/ART, nous avons accueilli de nombreux groupes en francisation. Aujourd’hui, Amanda Beattie et moi avons eu le grand plaisir de discuter avec Feriel Oumsalem et Christine Brault, toutes deux enseignantes en français. Feriel enseigne à ILSC, une école de langues située à deux pas de la Fondation, et Christine accompagne les élèves en francisation du Cégep du Vieux-Montréal. Lors de nos visites, alors qu’ils partagent leurs analyses des œuvres présentées, les groupes de Feriel et Christine nous prouvent que l’art contemporain se définit dans le dialogue; qu’il y a autant de manières de faire et de décrire l’expérience de l’art contemporain qu’il y a de visiteurs qui passent nous voir.

Feriel et Christine sont deux de nos collaboratrices les plus fidèles, et nous les remercions d’avoir pris le temps d’échanger avec nous.

Daniel Fiset
DHC/ART Éducation

Photos: Dahlia Cheng

Related Articles

La mémoire de l’eau: la poésie visuelle d’Un chemin escarpé

Cet écrit poétique est le fruit d’un projet de co-création entre Méshama Rose Eyob-Austin et Marie-Hélène Lemaire qui porte sur l’œuvre Un chemin escarpé de l’artiste Jamilah Sabur. Il prend la forme d’une introduction et d’un «poème sur l’eau»
Read More

Helena Martin Franco. Freehand Absence.

By Daniel Fiset As part of our public engagement project Incandescences, organized in conjunction with the exhibition Lee Bae: UNION, four artists will propose reactivations of the PHI Foundation’s archives. Our first invited artist, Helena Martin Franco
Read More

Workshop Materials: Drawn to Fire: Charcoal Rubbings and Sowing Seeds

Drawn to Fire: Charcoal Rubbings and Sowing Seeds is an online art workshop created and hosted by artist Alana Bartol and artist, botanist, educator Latifa Pelletier-Ahmed—both based in Mohkinstsis (Calgary)—in collaboration with the PHI Foundation’s
Read More

Lee Bae. Distinguishing Traces From the Past.

By Daniel Fiset Adjunct Curator – Engagement, PHI Foundation Movements: Lee Bae is a tool designed by the PHI Foundation’s Department of Education to encourage visitors to develop and elaborate on some key concepts of the exhibition Lee Bae: UNION. Inspired by
Read More
Related Exhibitions

Subscribe to our newsletter

* Required Fields